Les parois en bois et le béton

pageprecedente

Il faut savoir oublier l’élégance et passer des heures à piocher le sol dans la poussière… Ne pas avoir peur de laisser le jardin en vrac pendant quelques mois…

08_terrassement

Comme je l’ai dit auparavant, je ne pouvais pas faire un rectangle parfait, à cause du cyprès et du laurier rose. Je ne voulais pas construire un muret en zigzag, je n’ai pas de disqueuse, et un mur aurait alourdi l’ensemble. Alors j’ai choisi le bois. Le magasin de bricolage vendait des dalles carrées en Bankirai d’un mètre, pour terrasse, plutôt esthétiques. Il découpait aussi des panneaux de particules, et certains supportaient l’extérieur. Ma première solution a été de placer les panneaux verticalement (plus joli), de les doubler avec les panneaux de particules, et de couler du béton entre les deux. Puis j’ai trouvé que c’était trop fragile et ai recommencé en plaçant les panneaux horizontalement, toujours doublés, avec de gros fers pour volets plantés dans l’interstice dans le béton, et des palettes aux endroits de jonction, remplies également de béton. J’ai ajouté des profilés en acier troués tout autour, que j’ai vissés. Deux grosses équerres relient le dernier panneau au mur du fond.

Ce changement de configuration des panneaux explique pourquoi les photos ne sont pas toutes cohérentes entre elles.

Chaque fois qu’un endroit me paraissait fragile, j’ai vissé des plaques métalliques supplémentaires.

08_betonpanneaux 09_totlematin 10_feutre

pagesuivante